Durant les premiers mois, les contrevenants seront exemptés d'amende mais recevront quand même un avertissement. Les véhicules qui ne satisfont pas aux normes doivent demander une exemption. Plus des trois quarts des 8.208 demandes introduites sont gratuites. Il s'agit d'exemptions accordées aux personnes handicapées, aux véhicules prioritaires, aux grues mobiles, au transport exceptionnel et aux véhicules militaires.

Les 2.000 demandes restantes proviennent de personnes qui souhaitent payer pour pouvoir continuer à circuler dans la LEZ. La ville a au total accordé environ 1.500 dérogations donnant droit à une autorisation temporaire payante, encaissant ainsi quelque 660.000 euros.

Durant les premiers mois, les contrevenants seront exemptés d'amende mais recevront quand même un avertissement. Les véhicules qui ne satisfont pas aux normes doivent demander une exemption. Plus des trois quarts des 8.208 demandes introduites sont gratuites. Il s'agit d'exemptions accordées aux personnes handicapées, aux véhicules prioritaires, aux grues mobiles, au transport exceptionnel et aux véhicules militaires. Les 2.000 demandes restantes proviennent de personnes qui souhaitent payer pour pouvoir continuer à circuler dans la LEZ. La ville a au total accordé environ 1.500 dérogations donnant droit à une autorisation temporaire payante, encaissant ainsi quelque 660.000 euros.