Plus de 7.000 enfants victimes de maltraitance en FWB en 2017

10/10/18 à 07:47 - Mise à jour à 07:47

Source: Belga

En Fédération Wallonie-Bruxelles, les équipes des services d'aide à la Jeunesse (SAJ) et celles de protection de la Jeunesse (SPJ) ont réalisé, en 2017, pas moins de 7.559 prises en charge d'enfants en raison d'une suspicion de maltraitance ou d'une maltraitance avérée, rapporte La Dernière Heure mercredi. "Cela représente 20% des jeunes pris en charge par nos services l'an dernier", confirme le ministre de l'Aide à la jeunesse, Rachid Madrane (PS).

Plus de 7.000 enfants victimes de maltraitance en FWB en 2017

© Getty Images/iStockphoto

En moyenne une vingtaine de cas sont traités par jour, relève La Dernière Heure. Sur les 7.559 prises en charge, dans 64%, il s'agit d'enfants victimes de négligence. Dans 27%, il est question de maltraitance physique (ou de suspicions de maltraitance physique). La maltraitance psychologique (les mineurs confrontés à la violence conjugale en font partie) touche, elle, un enfant sur cinq pris en charge par les SAJ et SPJ. Enfin, 10%, soit près de 755 cas, concernent des enfants victimes de maltraitance sexuelle.

Les enfants qui grandissent dans des environnements à risque (alcoolisme des parents, attitudes éducatives inadéquates, etc.) s'ajoutent aux catégories citées plus haut.

Le ministre de l'Aide à la jeunesse Rachid Madrane vient d'obtenir le feu vert pour le lancement d'un plan de prévention contre la maltraitance infantile. Quelque 750 agents de l'Aide à la jeunesse seront formés pour posséder "des balises cliniques communes pour mieux détecter les moindres indices d'état de danger", précise le ministre. La promotion du service Écoute-Enfants, la ligne gratuite 103, sera également renforcée. Des campagnes de sensibilisation seront prochainement organisées à destination tant des enfants que de leurs parents.

Nos partenaires