Les classes de primo-arrivants sont d'ailleurs bien remplies dans les grandes villes, ajoutent les deux quotidiens. En 2016, l'Office des étrangers a approuvé la demande dans 4.749 cas, mais toutes les requêtes n'ont pas encore été traitées. Du côté du cabinet du secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration Theo Francken, on indique que la démarche est logique, tout en indiquant que l'accord de gouvernement stipule aussi que les règles du regroupement familial soient examinées. "Pas seulement pour les réfugiés, car beaucoup de monde peut y faire appel", précise la porte-parole. (Belga)

Les classes de primo-arrivants sont d'ailleurs bien remplies dans les grandes villes, ajoutent les deux quotidiens. En 2016, l'Office des étrangers a approuvé la demande dans 4.749 cas, mais toutes les requêtes n'ont pas encore été traitées. Du côté du cabinet du secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration Theo Francken, on indique que la démarche est logique, tout en indiquant que l'accord de gouvernement stipule aussi que les règles du regroupement familial soient examinées. "Pas seulement pour les réfugiés, car beaucoup de monde peut y faire appel", précise la porte-parole. (Belga)