L'opération coordonnée par Interpol vise à intercepter des médicaments contrefaits et illégaux. Cette année, l'opération Pangea s'est particulièrement concentrée sur les dispositifs médicaux contrefaits (notamment le matériel de dentisterie et les préservatifs) ainsi que sur les opioïdes. En Belgique, 8.547 envois postaux et par service de courrier express ont été inspectés dans les aéroports de Zaventem et Bierset. Selon le SPF Finances, 336 colis ont été bloqués et 136 ont été saisis. Les substances les plus souvent rencontrées sont des produits stimulant l'érection, des produits analgésiques, des substances psychoactives, des produits dopants ou encore des amaigrissants illégaux. Les services douaniers ont également dressé 572 constats concernant des substances autres que des médicaments, dont 177 de contrefaçon. La Cellule Hormones de la DJSOC enquête elle sur des sites internet de vente de médicaments illégaux gérés par des citoyens belges. (Belga)

L'opération coordonnée par Interpol vise à intercepter des médicaments contrefaits et illégaux. Cette année, l'opération Pangea s'est particulièrement concentrée sur les dispositifs médicaux contrefaits (notamment le matériel de dentisterie et les préservatifs) ainsi que sur les opioïdes. En Belgique, 8.547 envois postaux et par service de courrier express ont été inspectés dans les aéroports de Zaventem et Bierset. Selon le SPF Finances, 336 colis ont été bloqués et 136 ont été saisis. Les substances les plus souvent rencontrées sont des produits stimulant l'érection, des produits analgésiques, des substances psychoactives, des produits dopants ou encore des amaigrissants illégaux. Les services douaniers ont également dressé 572 constats concernant des substances autres que des médicaments, dont 177 de contrefaçon. La Cellule Hormones de la DJSOC enquête elle sur des sites internet de vente de médicaments illégaux gérés par des citoyens belges. (Belga)