"Nous dirions que leur nombre est maintenant supérieur à 100. Nous ne savons pas où ils se trouvent", a indiqué James Jeffrey émissaire américain pour la Syrie devant la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants américaine. (Belga)