"Nous voyons déjà les premiers effets du changement climatique. Pour prévenir l'amplification de ces désastres, il est urgent de réduire drastiquement nos émissions de CO2 et de ne pas dépasser un réchauffement de 1,5°C. Pourtant, les réponses des responsables politiques se font attendre", écrivent cette centaine d'organisations dans une déclaration. On y retrouve des ONG telles que le CNCD-11.11.11 ou Oxfam Belgique mais aussi des associations comme La Ligue des familles ou Le Monde selon les femmes. Elles souhaitent répondre à l'appel lancé par les jeunes à l'initiative des mobilisations chaque jeudi pour le climat qui avaient demandé à la société de les soutenir. "En tant qu'actrices et acteurs de la société civile et des mouvements sociaux, il est de notre responsabilité de répondre à l'appel des jeunes et d'?uvrer pour un printemps social et climatique ! Nous rejoindrons les manifestations organisées à Bruxelles, Namur, Arlon, Mons, Tournai, Charleroi, Liège, Louvain-la-Neuve, Louvain, Hasselt, Bruges, Gand et Anvers", annoncent-elles. "En soutenant l'appel des jeunes à la grève, nous rappelons que l'Etat et les puissances économiques portent la responsabilité de l'(in)action climatique", soulignent les signataires de la déclaration. "Un premier pas pour la Belgique serait de se doter d'une loi climat ambitieuse qui fixe le cap des objectifs de la politique climatique. (...) Faisons du 15 mars un jour historique pour le climat et l'environnement!", concluent-ils. (Belga)

"Nous voyons déjà les premiers effets du changement climatique. Pour prévenir l'amplification de ces désastres, il est urgent de réduire drastiquement nos émissions de CO2 et de ne pas dépasser un réchauffement de 1,5°C. Pourtant, les réponses des responsables politiques se font attendre", écrivent cette centaine d'organisations dans une déclaration. On y retrouve des ONG telles que le CNCD-11.11.11 ou Oxfam Belgique mais aussi des associations comme La Ligue des familles ou Le Monde selon les femmes. Elles souhaitent répondre à l'appel lancé par les jeunes à l'initiative des mobilisations chaque jeudi pour le climat qui avaient demandé à la société de les soutenir. "En tant qu'actrices et acteurs de la société civile et des mouvements sociaux, il est de notre responsabilité de répondre à l'appel des jeunes et d'?uvrer pour un printemps social et climatique ! Nous rejoindrons les manifestations organisées à Bruxelles, Namur, Arlon, Mons, Tournai, Charleroi, Liège, Louvain-la-Neuve, Louvain, Hasselt, Bruges, Gand et Anvers", annoncent-elles. "En soutenant l'appel des jeunes à la grève, nous rappelons que l'Etat et les puissances économiques portent la responsabilité de l'(in)action climatique", soulignent les signataires de la déclaration. "Un premier pas pour la Belgique serait de se doter d'une loi climat ambitieuse qui fixe le cap des objectifs de la politique climatique. (...) Faisons du 15 mars un jour historique pour le climat et l'environnement!", concluent-ils. (Belga)