Les autorités sanitaires ont recensé 107 nouveaux décès dus au virus SARS-CoV-2 entre samedi midi et dimanche à la mi-journée, a annoncé Sima Sadat Lari, porte-parole du ministère de la Santé, ce qui porte le bilan de l'épidémie à 8.837 morts en Iran. "Il est très douloureux pour nous d'annoncer ce nombre à trois chiffres", a déclaré Mme Lari lors d'une conférence de presse télévisée. Comme le rappelle régulièrement le ministre de la Santé, Saïd Namaki, "il s'agit d'un virus sauvage et imprévisible, qui peut nous surprendre à tout moment et qui requiert un réel effort collectif, que nous respections tous sérieusement les protocoles sanitaires et que nous observions les règles de distanciation sociale". Le bilan quotidien officiel des morts du virus en Iran était tombé sous la barre des 100 le 14 avril. Selon Mme Lari, 2.472 nouveaux cas de contamination par le virus ont été confirmés en Iran au cours des dernières 24 heures. D'après les chiffres officiels, 187.427 personnes ont été infectées par la maladie depuis l'annonce des premiers cas en février. L'Iran est de loin le pays du Moyen-Orient le plus touché par la pandémie. Depuis début mai, les chiffres officiels traduisent une tendance de hausse des nouveaux cas recensés. Jusque là, les autorités ont affirmé que cette augmentation était le résultat d'une intensification du dépistage et donc du nombre de tests réalisés, et que cela ne traduisait aucune détérioration de la situation sanitaire du pays. (Belga)

Les autorités sanitaires ont recensé 107 nouveaux décès dus au virus SARS-CoV-2 entre samedi midi et dimanche à la mi-journée, a annoncé Sima Sadat Lari, porte-parole du ministère de la Santé, ce qui porte le bilan de l'épidémie à 8.837 morts en Iran. "Il est très douloureux pour nous d'annoncer ce nombre à trois chiffres", a déclaré Mme Lari lors d'une conférence de presse télévisée. Comme le rappelle régulièrement le ministre de la Santé, Saïd Namaki, "il s'agit d'un virus sauvage et imprévisible, qui peut nous surprendre à tout moment et qui requiert un réel effort collectif, que nous respections tous sérieusement les protocoles sanitaires et que nous observions les règles de distanciation sociale". Le bilan quotidien officiel des morts du virus en Iran était tombé sous la barre des 100 le 14 avril. Selon Mme Lari, 2.472 nouveaux cas de contamination par le virus ont été confirmés en Iran au cours des dernières 24 heures. D'après les chiffres officiels, 187.427 personnes ont été infectées par la maladie depuis l'annonce des premiers cas en février. L'Iran est de loin le pays du Moyen-Orient le plus touché par la pandémie. Depuis début mai, les chiffres officiels traduisent une tendance de hausse des nouveaux cas recensés. Jusque là, les autorités ont affirmé que cette augmentation était le résultat d'une intensification du dépistage et donc du nombre de tests réalisés, et que cela ne traduisait aucune détérioration de la situation sanitaire du pays. (Belga)