Selon l'évaluation de la Ciri, par rapport à la rentrée dernière (50.900), 1.704 élèves supplémentaires devront être intégrés dans l'enseignement secondaire francophone, dont 536 écoliers qui habitent à Bruxelles. Une nouvelle alarmante pour une offre scolaire francophone déjà saturée dans la capitale.

En septembre prochain, aucune nouvelle ouverture d'école n'est prévue à Bruxelles, note en effet La Libre, tandis qu'un seul nouvel établissement est annoncé en Wallonie, à Genappe.

La ministre de l'Education Marie-Martine Schyns (cdH), a indiqué lundi au journal que "le gouvernement (de FWB, NDLR) va très prochainement octroyer des subventions à de nombreux projets, tous réseaux confondus, permettant la création de nouvelles places dans les zones à tension démographique, pour un montant cumulé de 50 millions".

Selon l'évaluation de la Ciri, par rapport à la rentrée dernière (50.900), 1.704 élèves supplémentaires devront être intégrés dans l'enseignement secondaire francophone, dont 536 écoliers qui habitent à Bruxelles. Une nouvelle alarmante pour une offre scolaire francophone déjà saturée dans la capitale. En septembre prochain, aucune nouvelle ouverture d'école n'est prévue à Bruxelles, note en effet La Libre, tandis qu'un seul nouvel établissement est annoncé en Wallonie, à Genappe. La ministre de l'Education Marie-Martine Schyns (cdH), a indiqué lundi au journal que "le gouvernement (de FWB, NDLR) va très prochainement octroyer des subventions à de nombreux projets, tous réseaux confondus, permettant la création de nouvelles places dans les zones à tension démographique, pour un montant cumulé de 50 millions".