Les sujets sont divers. Le PS a ainsi déposé des proposition de loi sur l'interruption volontaire de grossesse, l'un des sujets controversés sous la législature précédente, l'euthanasie, le cannabis, le dumping social ou encore des pensions minimum à 1.500 euros. Le cdH s'attache entre autres à l'assouplissement du congé parental, au service citoyen obligatoire et à la taxation des géants du net tandis que DéFI veut, par exemple, assortir les peines pour infraction aux lois sur le racisme, les discriminations et le négationnisme d'une suspension des droits politiques. La N-VA avait quant à elle annoncé des propositions de loi visant l'immigration, c'est chose faite avec, notamment, le retour des visites domiciliaires, autre sujet controversé de la législature passée que Charles Michel avait gelé. Un autre texte vise l'élargissement des possibilités de prononcer la déchéance de nationalité en cas d'infraction terroriste. (Belga)