Les participants ont vidé deux grands récipients d'eau en se passant des petits gobelets pour symboliser les efforts citoyens à contrer la montée du niveau des mers. Ils appellent les politiques à rejoindre activement leurs efforts. Différentes interventions ont eu lieu devant le public. Le groupe Climate Express a fait le lien avec la mobilisation pour la conférence de Paris l'année passée, tout en assurant que les actions se poursuivent. Un spécialiste des énergies renouvelables a détaillé les importants besoins d'investissement dans le secteur. Des activistes de la plate-forme TTIP Game Over ont fait le lien entre les accords de libre-échange outre-Atlantique de l'Union européenne et le défi climatique. Un représentant du forum des migrants Share a souligné l'importance de la justice sociale envers le Sud. Un groupe de la KU Leuven (Katholieke Universiteit Leuven) a encore fait état des initiatives visant à réduire les investissements dans les énergies fossiles des grandes institutions, à commencer par les banques. Une fanfare marocaine a clôturé le rassemblement. "La transition est en route et des citoyens s'investissent de plus en plus", se réjouit Julie Van Houtryve, coordinatrice de la Coalition Climat. "Les politiques doivent miser sur les énergies renouvelables et défendre lors de la COP 22 la solidarité avec le Sud. Maintenant qu'ils ont signé Paris, les politiques doivent passer à l'action". (Belga)

Les participants ont vidé deux grands récipients d'eau en se passant des petits gobelets pour symboliser les efforts citoyens à contrer la montée du niveau des mers. Ils appellent les politiques à rejoindre activement leurs efforts. Différentes interventions ont eu lieu devant le public. Le groupe Climate Express a fait le lien avec la mobilisation pour la conférence de Paris l'année passée, tout en assurant que les actions se poursuivent. Un spécialiste des énergies renouvelables a détaillé les importants besoins d'investissement dans le secteur. Des activistes de la plate-forme TTIP Game Over ont fait le lien entre les accords de libre-échange outre-Atlantique de l'Union européenne et le défi climatique. Un représentant du forum des migrants Share a souligné l'importance de la justice sociale envers le Sud. Un groupe de la KU Leuven (Katholieke Universiteit Leuven) a encore fait état des initiatives visant à réduire les investissements dans les énergies fossiles des grandes institutions, à commencer par les banques. Une fanfare marocaine a clôturé le rassemblement. "La transition est en route et des citoyens s'investissent de plus en plus", se réjouit Julie Van Houtryve, coordinatrice de la Coalition Climat. "Les politiques doivent miser sur les énergies renouvelables et défendre lors de la COP 22 la solidarité avec le Sud. Maintenant qu'ils ont signé Paris, les politiques doivent passer à l'action". (Belga)