Le système du chômage temporaire vise à éviter un nombre important de faillites. Les travailleurs reçoivent 70% de leur salaire. Et une prime de 150 euros par mois s'y ajoute. Une précédente estimation faisait état de 800.000 à 1 million de personnes concernées. Nathalie Muylle estime que le coût pourrait grimper jusqu'à 1,8 milliard par mois. (Belga)

Le système du chômage temporaire vise à éviter un nombre important de faillites. Les travailleurs reçoivent 70% de leur salaire. Et une prime de 150 euros par mois s'y ajoute. Une précédente estimation faisait état de 800.000 à 1 million de personnes concernées. Nathalie Muylle estime que le coût pourrait grimper jusqu'à 1,8 milliard par mois. (Belga)