Les militants départageront M. Prévot, François-Xavier Blanpain, Bashiru Lawal, Jan Lippens et Arthur Defoin qui briguent la succession de Benoît Lutgen. Le résultat sera connu vers 13h. Le tableau peint par les candidats a parfois été sombre. Lors des élections communales du 14 octobre, beaucoup de listes apparentées cdH ont choisi une autre dénomination pour se présenter aux électeurs. "Il y a une certaine honte à montrer ce sigle", a regretté M. Lawal, candidat aux communales à Seraing. Une opinion contredite par M. Prévot. "Notre projet est fort et crédible, et nous ne devons pas en avoir honte", a-t-il répondu, en rappelant le "désenchantement" de beaucoup de citoyens à l'égard de la politique. Il appelle à renoncer à cette manie "judéo-chrétienne de l'autoflagellation" qui caractériserait trop souvent le cdH. Il veut au contraire "vivifier" sa formation et "la dynamiser là où elle peine". (Belga)

Les militants départageront M. Prévot, François-Xavier Blanpain, Bashiru Lawal, Jan Lippens et Arthur Defoin qui briguent la succession de Benoît Lutgen. Le résultat sera connu vers 13h. Le tableau peint par les candidats a parfois été sombre. Lors des élections communales du 14 octobre, beaucoup de listes apparentées cdH ont choisi une autre dénomination pour se présenter aux électeurs. "Il y a une certaine honte à montrer ce sigle", a regretté M. Lawal, candidat aux communales à Seraing. Une opinion contredite par M. Prévot. "Notre projet est fort et crédible, et nous ne devons pas en avoir honte", a-t-il répondu, en rappelant le "désenchantement" de beaucoup de citoyens à l'égard de la politique. Il appelle à renoncer à cette manie "judéo-chrétienne de l'autoflagellation" qui caractériserait trop souvent le cdH. Il veut au contraire "vivifier" sa formation et "la dynamiser là où elle peine". (Belga)