De nombreux appartements sont souvent utilisés ou loués comme appart'hotels sur Airbnb alors que ceux-ci sont encore considérés comme appartements et non comme logements touristiques. Ces appartements ne payent dès lors pas de taxes hôtelières ni d'impôts et privent les Bruxellois de logements. Ils ne disposent en outre pas des bonnes attestations mais le temps manque pour les délivrer ainsi que pour les contrôles. "Les retards dans le traitement est dû au fait que la Région a imposé de nouvelles missions aux communes sans tenir compte du travail ni de l'impact que cela représente en termes de personnel", poursuit l'échevin. Quelque 450 demandes d'autorisation sont en attente de traitement pour l'instant. (Belga)

De nombreux appartements sont souvent utilisés ou loués comme appart'hotels sur Airbnb alors que ceux-ci sont encore considérés comme appartements et non comme logements touristiques. Ces appartements ne payent dès lors pas de taxes hôtelières ni d'impôts et privent les Bruxellois de logements. Ils ne disposent en outre pas des bonnes attestations mais le temps manque pour les délivrer ainsi que pour les contrôles. "Les retards dans le traitement est dû au fait que la Région a imposé de nouvelles missions aux communes sans tenir compte du travail ni de l'impact que cela représente en termes de personnel", poursuit l'échevin. Quelque 450 demandes d'autorisation sont en attente de traitement pour l'instant. (Belga)