Derniers en date à être concernés, au moins 700 millions d'Indiens, soit plus de la moitié de la population de leur pays d'1,3 milliard d'habitants, le deuxième le plus peuplé de la planète après la Chine et où les mesures se multiplient face à la pandémie. Avant eux, plus d'un milliard de personnes dans le monde étaient déjà appelées à demeurer à leur domicile. Au moins 34 pays ou territoires comptant au moins 680 millions d'habitants, ont instauré un confinement obligatoire de leur population. Dans la plupart de ces territoires, il est tout de même possible de sortir de chez soi pour travailler, acheter des produits de première nécessité ou se soigner. Au moins quatre pays (plus de 228 millions de personnes), dont l'Iran, l'Allemagne et le Royaume-Uni, ont appelé leur population à rester chez elle, limiter au maximum les déplacements et les contacts, sans toutefois assortir ces recommandations de mesures coercitives. Au moins 10 pays ou territoires (plus de 117 millions de personnes) ont mis en place des couvre-feux, interdisant les déplacements en soirée et pendant la nuit. , certains pays ont mis leurs principales villes en quarantaine, avec interdiction d'y entrer et d'en sortir. Ces villes regroupent près de 10 millions d'habitants. (Belga)

Derniers en date à être concernés, au moins 700 millions d'Indiens, soit plus de la moitié de la population de leur pays d'1,3 milliard d'habitants, le deuxième le plus peuplé de la planète après la Chine et où les mesures se multiplient face à la pandémie. Avant eux, plus d'un milliard de personnes dans le monde étaient déjà appelées à demeurer à leur domicile. Au moins 34 pays ou territoires comptant au moins 680 millions d'habitants, ont instauré un confinement obligatoire de leur population. Dans la plupart de ces territoires, il est tout de même possible de sortir de chez soi pour travailler, acheter des produits de première nécessité ou se soigner. Au moins quatre pays (plus de 228 millions de personnes), dont l'Iran, l'Allemagne et le Royaume-Uni, ont appelé leur population à rester chez elle, limiter au maximum les déplacements et les contacts, sans toutefois assortir ces recommandations de mesures coercitives. Au moins 10 pays ou territoires (plus de 117 millions de personnes) ont mis en place des couvre-feux, interdisant les déplacements en soirée et pendant la nuit. , certains pays ont mis leurs principales villes en quarantaine, avec interdiction d'y entrer et d'en sortir. Ces villes regroupent près de 10 millions d'habitants. (Belga)