Le député Brecht Vermeulen (N-VA) rapporte le cas d'amendes routières infligées à tort à une voiture présentant la plaque ministérielle officielle...

Le député Brecht Vermeulen (N-VA) rapporte le cas d'amendes routières infligées à tort à une voiture présentant la plaque ministérielle officielle A- 10 dont il est apparu ultérieurement qu'il s'agissait d'un entrepreneur de Flandre dont le véhicule arborait la plaque personnalisée A-IO... Les caméras ANPR utilisées lors des contrôles confondent, en effet, le 1 et le I (i) et le zéro et le O. Ces plaques personnalisées, qui coûtent 1 000 euros, connaissent un certain succès, néanmoins décroissant. Les revenus totaux s'établissaient à 6 385 000 euros en 2015 pour 3 261 000 euros en 2017. Notons que le prix de ce service est passé de 1 000 à 2 000 euros en décembre 2015, pour retomber à 1 000 euros deux ans plus tard.M. La.