Le plan de répartition permet aux hôpitaux ayant atteint leur capacité maximale d'accueil de transférer des malades vers d'autres établissements qui disposent encore de lits. Ces transferts peuvent se faire au sein d'un même groupe d'hôpitaux ou par l'intermédiaire du centre de coordination Patient Evacuation Coordination Centre (PECC). Depuis le 1er octobre, les hôpitaux de Flandre orientale comptabilisent le plus d'admissions de patients transférés (185), suivis de ceux d'Anvers (125) et de Bruxelles (108). Vingt-quatre patients ont par ailleurs été hospitalisés en Allemagne, selon Sciensano. Parmi les 900 transferts enregistrés, 500 ont été effectués avec l'aide du PECC, dont 19 jeudi. Depuis le début du mois d'octobre, le centre de coordination a notamment opéré le transfert de 90 patients bruxellois vers des établissements de Flandre orientale, 63 Bruxellois vers Anvers et 69 Liégeois vers le Limbourg. (Belga)

Le plan de répartition permet aux hôpitaux ayant atteint leur capacité maximale d'accueil de transférer des malades vers d'autres établissements qui disposent encore de lits. Ces transferts peuvent se faire au sein d'un même groupe d'hôpitaux ou par l'intermédiaire du centre de coordination Patient Evacuation Coordination Centre (PECC). Depuis le 1er octobre, les hôpitaux de Flandre orientale comptabilisent le plus d'admissions de patients transférés (185), suivis de ceux d'Anvers (125) et de Bruxelles (108). Vingt-quatre patients ont par ailleurs été hospitalisés en Allemagne, selon Sciensano. Parmi les 900 transferts enregistrés, 500 ont été effectués avec l'aide du PECC, dont 19 jeudi. Depuis le début du mois d'octobre, le centre de coordination a notamment opéré le transfert de 90 patients bruxellois vers des établissements de Flandre orientale, 63 Bruxellois vers Anvers et 69 Liégeois vers le Limbourg. (Belga)