La plainte a reçu le soutien du collectif Trace ton cercle, qui a fédéré les parents qui ont décidé d'agir. "Cette plainte est un appel au nom de tous les parents, élèves, étudiants et jeunes adultes au gouvernement fédéral à adopter de toute urgence des mesures adaptées à la jeunesse, protégeant sa santé mentale et physique. Nous espérons que le gouvernement nous entende et discute d'un plan jeunesse lors du prochain Codeco qui aura lieu mardi", a déclaré le collectif. "Après plus d'un an, force est de constater que rien n'a été fait afin de traiter les conséquences psychologiques et physiques dramatiques des mesures, et plus particulièrement sur les enfants et les adolescents dont la santé mentale fait plus qu'inquiéter, alors que les tentatives de suicide, les cas d'automutilation, les troubles du comportement alimentaire, les anxiétés, les décrochages scolaires augmentent", a déclaré Trace ton cercle. Celui-ci a également rappelé que la Constitution stipule que chaque enfant a droit au respect de son intégrité morale, physique, psychique et sexuelle et a le droit de bénéficier des mesures et services qui concourent à son développement. (Belga)

La plainte a reçu le soutien du collectif Trace ton cercle, qui a fédéré les parents qui ont décidé d'agir. "Cette plainte est un appel au nom de tous les parents, élèves, étudiants et jeunes adultes au gouvernement fédéral à adopter de toute urgence des mesures adaptées à la jeunesse, protégeant sa santé mentale et physique. Nous espérons que le gouvernement nous entende et discute d'un plan jeunesse lors du prochain Codeco qui aura lieu mardi", a déclaré le collectif. "Après plus d'un an, force est de constater que rien n'a été fait afin de traiter les conséquences psychologiques et physiques dramatiques des mesures, et plus particulièrement sur les enfants et les adolescents dont la santé mentale fait plus qu'inquiéter, alors que les tentatives de suicide, les cas d'automutilation, les troubles du comportement alimentaire, les anxiétés, les décrochages scolaires augmentent", a déclaré Trace ton cercle. Celui-ci a également rappelé que la Constitution stipule que chaque enfant a droit au respect de son intégrité morale, physique, psychique et sexuelle et a le droit de bénéficier des mesures et services qui concourent à son développement. (Belga)