Laurent Louis, ex-élu du Parti populaire, avait diffusé il y a quelques jours une liste de prétendus pédophiles, parmi lesquels des hommes politiques, des magistrats, des journalistes et des policiers. La liste émanait d'un auteur anonyme.

M. Louis estimait aussi que les parents de Julie et Mélissa avaient été "achetés", Jean-Denis Lejeune étant devenu attaché au cdH et Karin Russo sénatrice après l'affaire.

"C'est insultant, jamais personne ne pourra acheter mon intégrité", réagit Jean-Denis Lejeune, qui reproche aussi au député MLD d'avoir livré sur son blog des détails de l'autopsie des fillettes. "Etre député, c'est être responsable. Si Laurent Louis l'avait été, il aurait été déposer les informations dont il disposait chez un juge d'instruction, au lieu de les répandre sur son site internet", ajoute-t-il.

LeVif.be, avec Belga.