Mais, depuis son départ pour Interpol, plus aucune femme n'occupe de fonction au sommet de l'organisation policière. Le ministre de la Sécurité et de l'Intérieur, Pieter De Crem (CD&V), en affaires courantes, a fourni les dernières statistiques de ce " plafond de verre ".

Onze femmes (6 %) exercent la fonction de chef de corps, pour 172 hommes. Une femme est également directrice générale ad interim au sein de la police fédérale et six autres y occupent un poste de direction (trois au Commissariat général, une à la Direction générale de la police administrative et deux à la Direction générale de la gestion des ressources et de l'information). Dans la police locale, les femmes représentent 26,5 % du cadre de base, 16,1 % du cadre moyen et 12,8 % du cadre officier. Cette année, le nombre de commissaires femmes participant au brevet de direction s'élève à 30 %.

M. La.