Le bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Yvan Mayeur, viendra lundi matin à la rencontre des commerçants et riverains du quartier du boulevard Adolphe Max, qui se plaignent de la situation difficile vécue par ce quartier, depuis l'instauration du piétonnier sur les boulevards du centre de la capitale en juin dernier, a annoncé jeudi un représentant de l'Union du quartier du boulevard Adolphe Max. Depuis l'instauration du piétonnier et du plan de circulation, le quartier du boulevard Adolphe Max se retrouve dans une situation très difficile.

Selon l'association, les commerçants font face à une chute de leurs chiffres d'affaires sans précédent. Les discussions avec la Ville ont été entamées depuis plusieurs semaines par un collectif rassemblant les commerçants du boulevard Max.

D'après elle, la demande d'amélioration d'urgence, rassemble d'autres zones du quartier qui sont également fortement concernées (e.a. la galerie du Passage du Nord et les entreprises de la rue Neuve). Le boulevard Adolphe Max ne fait pas partie du piétonnier, mais le plan de circulation l'a rendu presque inaccessible aux véhicules.

Mardi dernier, une délégation de 50 personnes est venue à l'Hôtel de Ville pour remettre aux autorités une pétition réclamant des changements urgents. La rencontre aura lieu à l'Hôtel Plaza, situé le long du boulevard Adolphe Max.

Le bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Yvan Mayeur, viendra lundi matin à la rencontre des commerçants et riverains du quartier du boulevard Adolphe Max, qui se plaignent de la situation difficile vécue par ce quartier, depuis l'instauration du piétonnier sur les boulevards du centre de la capitale en juin dernier, a annoncé jeudi un représentant de l'Union du quartier du boulevard Adolphe Max. Depuis l'instauration du piétonnier et du plan de circulation, le quartier du boulevard Adolphe Max se retrouve dans une situation très difficile. Selon l'association, les commerçants font face à une chute de leurs chiffres d'affaires sans précédent. Les discussions avec la Ville ont été entamées depuis plusieurs semaines par un collectif rassemblant les commerçants du boulevard Max. D'après elle, la demande d'amélioration d'urgence, rassemble d'autres zones du quartier qui sont également fortement concernées (e.a. la galerie du Passage du Nord et les entreprises de la rue Neuve). Le boulevard Adolphe Max ne fait pas partie du piétonnier, mais le plan de circulation l'a rendu presque inaccessible aux véhicules. Mardi dernier, une délégation de 50 personnes est venue à l'Hôtel de Ville pour remettre aux autorités une pétition réclamant des changements urgents. La rencontre aura lieu à l'Hôtel Plaza, situé le long du boulevard Adolphe Max.