Brueghel est surtout connu pour ses peintures, mais dans sa jeunesse, il a également réalisé de nombreuses gravures. Les chercheurs louvanistes ont pu analyser trois dessins originaux et environ 200 copies imprimées mises à disposition par la Bibliothèque Royale. Grâce à une technologie de pointe, les chercheurs ont obtenu une vue détaillée du travail graphique de Brueghel. Le recto et le verso de chaque dessin a été photographié en très haute résolution, permettant de zoomer sur la fibre à papier. Plusieurs détails ont été analysés avec le dispositif d'imagerie Microdome. Les composants chimiques ont également été analysés. Le chercheur Lieve Watteeuw s'est dit impressionné par la virtuosité de Brueghel : "nous pouvons à présent observer toute la complexité de ses dessins, réalisés avec très peu d'aides. Il devait non seulement avoir une main ferme, mais également un ?il particulièrement avisé et une gamme étendue de techniques. Il pouvait travailler sur dix centimètres carrés." (Belga)