"Bart De Wever a tenu des propos beaucoup plus raisonnables que par le passé. Mais est-ce que M. Magnette est prêt à discuter? Je n'ai pas entendu le PS francophone depuis les déclarations de ce week-end. J'aimerais une clarification", a-t-il déclaré lundi matin sur les ondes de Bel RTL. "J'espère qu'il n'y a pas d'agenda caché de la part de la famille socialiste", a poursuivi Pierre-Yves Jeholet en rappelant que le MR reste disposé à discuter avec tous les partis démocratiques, tant au nord qu'au sud du pays. Samedi soir, Bart De Wever a plaidé pour une "politique sociale forte", passant notamment par une revalorisation des petites pensions, un discours qui a été interprété comme une main tendue au parti socialiste. "Aujourd'hui, il y a urgence à se mettre à la table des négociations", a encore souligné le ministre-président de la FWB alors que le rapport des informateurs royaux, Joachim Coens (CD&V) et Georges-Louis Bouchez (MR), est attendu ce lundi après-midi. (Belga)

"Bart De Wever a tenu des propos beaucoup plus raisonnables que par le passé. Mais est-ce que M. Magnette est prêt à discuter? Je n'ai pas entendu le PS francophone depuis les déclarations de ce week-end. J'aimerais une clarification", a-t-il déclaré lundi matin sur les ondes de Bel RTL. "J'espère qu'il n'y a pas d'agenda caché de la part de la famille socialiste", a poursuivi Pierre-Yves Jeholet en rappelant que le MR reste disposé à discuter avec tous les partis démocratiques, tant au nord qu'au sud du pays. Samedi soir, Bart De Wever a plaidé pour une "politique sociale forte", passant notamment par une revalorisation des petites pensions, un discours qui a été interprété comme une main tendue au parti socialiste. "Aujourd'hui, il y a urgence à se mettre à la table des négociations", a encore souligné le ministre-président de la FWB alors que le rapport des informateurs royaux, Joachim Coens (CD&V) et Georges-Louis Bouchez (MR), est attendu ce lundi après-midi. (Belga)