Diplômé en droit de l'ULB et de l'Université d'Oxford spécialisé dans les droits fondamentaux, et plus particulièrement dans les matières touchant aux libertés publiques, à l'égalité et à la diversité, Pierre-Arnaud Perrouty estime que le rôle de la LDH "est essentiel dans une période troublée où les gouvernements s'embarrassent peu du respect des droits humains". L'organisation s'oppose ainsi vivement à la politique du gouvernement en matière d'immigration, notamment sur le projet de loi très controversé de visites domiciliaires. Pour M. Perrouty, les droits fondamentaux doivent demeurer "à la fois un socle et une boussole pour toute politique publique". "Les terroristes ne gagnent pas quand ils tuent des gens dans nos pays, mais bien quand les gouvernements adoptent des mesures qui sapent les droits humains, qui constituent le fondement des sociétés démocratiques qu'ils combattent", souligne le nouveau directeur de la LDH. Pierre-Arnaud Perrouty, qui vient également d'être désigné pour un second mandat au Conseil de déontologie journalistique, succède à Emmanuelle Delplace à la tête de la LDH. (Belga)

Diplômé en droit de l'ULB et de l'Université d'Oxford spécialisé dans les droits fondamentaux, et plus particulièrement dans les matières touchant aux libertés publiques, à l'égalité et à la diversité, Pierre-Arnaud Perrouty estime que le rôle de la LDH "est essentiel dans une période troublée où les gouvernements s'embarrassent peu du respect des droits humains". L'organisation s'oppose ainsi vivement à la politique du gouvernement en matière d'immigration, notamment sur le projet de loi très controversé de visites domiciliaires. Pour M. Perrouty, les droits fondamentaux doivent demeurer "à la fois un socle et une boussole pour toute politique publique". "Les terroristes ne gagnent pas quand ils tuent des gens dans nos pays, mais bien quand les gouvernements adoptent des mesures qui sapent les droits humains, qui constituent le fondement des sociétés démocratiques qu'ils combattent", souligne le nouveau directeur de la LDH. Pierre-Arnaud Perrouty, qui vient également d'être désigné pour un second mandat au Conseil de déontologie journalistique, succède à Emmanuelle Delplace à la tête de la LDH. (Belga)