Ce montant devrait, d'une manière ou d'une autre, être répercuté sur les consommateurs, ce qui représentera une hausse moyenne de 65 euros par an par ménage de la facture pour le développement du renouvelable vers 2020, rapporte Le Soir samedi.

Dans son avis, la Cwape constate qu'en tenant compte des nouveaux objectifs en matière d'énergie renouvelable, pas moins de 11 millions de certificats verts devront être absorbés d'ici 2024. L'augmentation moyenne de la facture annuelle de 65 euros par ménage en 2020 est également le fait de la hausse tarifaire prévue pour le soutien croissant au renouvelable.

Ce montant devrait, d'une manière ou d'une autre, être répercuté sur les consommateurs, ce qui représentera une hausse moyenne de 65 euros par an par ménage de la facture pour le développement du renouvelable vers 2020, rapporte Le Soir samedi. Dans son avis, la Cwape constate qu'en tenant compte des nouveaux objectifs en matière d'énergie renouvelable, pas moins de 11 millions de certificats verts devront être absorbés d'ici 2024. L'augmentation moyenne de la facture annuelle de 65 euros par ménage en 2020 est également le fait de la hausse tarifaire prévue pour le soutien croissant au renouvelable.