Environ 1.900 prisonniers sont détenus dans la prison de Caloocan, où a éclaté la bagarre, conçue pour en accueillir moins de 200, a précisé le porte-parole des autorités pénitentiaires Xavier Solda. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de cette altercation mortelle qui a commencé par un différend entre deux détenus, selon M. Solda. Le type d'arme utilisé n'a pas été établi. "Cela fait presque deux ans que nous (n'accueillons) pas de visites dans nos établissements à cause du Covid-19, cela pourrait être l'une des raisons pour lesquelles d'autres ont pris part à la bagarre", a expliqué M. Solda à l'AFP. La sécurité a été renforcée au sein de l'établissement afin d'y assurer le maintien de l'ordre. La violence carcérale est monnaie courante dans les prisons surpeuplées de l'archipel où le nombre de détenus est parfois jusqu'à cinq fois supérieur à leur capacité d'accueil. Cet incident survient après une bagarre au sein de la prison de New Bilibid, dans la capitale, le 2 janvier, et qui a fait trois morts et 14 blessés parmi les détenus. Des armes blanches et des armes à feu artisanales ont été utilisées lors de cet affrontement dans la plus grande prison du pays. (Belga)

Environ 1.900 prisonniers sont détenus dans la prison de Caloocan, où a éclaté la bagarre, conçue pour en accueillir moins de 200, a précisé le porte-parole des autorités pénitentiaires Xavier Solda. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de cette altercation mortelle qui a commencé par un différend entre deux détenus, selon M. Solda. Le type d'arme utilisé n'a pas été établi. "Cela fait presque deux ans que nous (n'accueillons) pas de visites dans nos établissements à cause du Covid-19, cela pourrait être l'une des raisons pour lesquelles d'autres ont pris part à la bagarre", a expliqué M. Solda à l'AFP. La sécurité a été renforcée au sein de l'établissement afin d'y assurer le maintien de l'ordre. La violence carcérale est monnaie courante dans les prisons surpeuplées de l'archipel où le nombre de détenus est parfois jusqu'à cinq fois supérieur à leur capacité d'accueil. Cet incident survient après une bagarre au sein de la prison de New Bilibid, dans la capitale, le 2 janvier, et qui a fait trois morts et 14 blessés parmi les détenus. Des armes blanches et des armes à feu artisanales ont été utilisées lors de cet affrontement dans la plus grande prison du pays. (Belga)