L'homme, qui était aussi connu pour ses talents d'artificier, aurait enlevé des dizaines de marins malaisiens, indonésiens et vietnamiens dont les navires croisaient au large des Philippines. Le 12 avril dernier, l'armée philippine avait déjà tué un autre dirigeant du groupe terroriste en la personne d'Abu Rami. L'homme, également porte-parole d'Abou Sayyaf, aurait en effet ordonné la décapitation d'un otage allemand de 70 ans, causant un vif émoi en Allemagne. Le groupe extrémiste détient toujours 20 otages sur l'île de Jolo parmi lesquels 12 marins vietnamiens, 7 Indonésiens ainsi qu'un Néerlandais enlevé en 2012. (Belga)

L'homme, qui était aussi connu pour ses talents d'artificier, aurait enlevé des dizaines de marins malaisiens, indonésiens et vietnamiens dont les navires croisaient au large des Philippines. Le 12 avril dernier, l'armée philippine avait déjà tué un autre dirigeant du groupe terroriste en la personne d'Abu Rami. L'homme, également porte-parole d'Abou Sayyaf, aurait en effet ordonné la décapitation d'un otage allemand de 70 ans, causant un vif émoi en Allemagne. Le groupe extrémiste détient toujours 20 otages sur l'île de Jolo parmi lesquels 12 marins vietnamiens, 7 Indonésiens ainsi qu'un Néerlandais enlevé en 2012. (Belga)