Mme Duterte met ainsi fin à d'intenses spéculations selon lesquelles elle allait tenter de succéder à son père à la présidence. Ces conjectures avaient été alimentées par le brusque retrait, il y a quelques jours, de sa candidature à un nouveau mandat à la mairie de Davao (sud), et par son ralliement au parti politique de son alliée et ancienne présidente Gloria Arroyo. Sara Duterte, 43 ans, a toujours été en tête dans les enquêtes d'opinion sur les préférences des électeurs pour la prochaine présidentielle. Aux Philippines, le président et le vice-président sont élus séparément. Rodrigo Duterte s'est rendu tristement célèbre pour sa guerre contre la drogue qui a fait des milliers de morts, et qui est actuellement l'objet d'une enquête de la Cour pénale internationale. La constitution interdit à M. Duterte de briguer un nouveau mandat de six ans. Parmi les candidats déjà déclarés à la présidentielle figurent les fils et homonyme de l'ex-dictateur Ferdinand Marcos, le boxeur superstar Manny Pacquiao et le maire de Manille Francisco Domagoso. (Belga)

Mme Duterte met ainsi fin à d'intenses spéculations selon lesquelles elle allait tenter de succéder à son père à la présidence. Ces conjectures avaient été alimentées par le brusque retrait, il y a quelques jours, de sa candidature à un nouveau mandat à la mairie de Davao (sud), et par son ralliement au parti politique de son alliée et ancienne présidente Gloria Arroyo. Sara Duterte, 43 ans, a toujours été en tête dans les enquêtes d'opinion sur les préférences des électeurs pour la prochaine présidentielle. Aux Philippines, le président et le vice-président sont élus séparément. Rodrigo Duterte s'est rendu tristement célèbre pour sa guerre contre la drogue qui a fait des milliers de morts, et qui est actuellement l'objet d'une enquête de la Cour pénale internationale. La constitution interdit à M. Duterte de briguer un nouveau mandat de six ans. Parmi les candidats déjà déclarés à la présidentielle figurent les fils et homonyme de l'ex-dictateur Ferdinand Marcos, le boxeur superstar Manny Pacquiao et le maire de Manille Francisco Domagoso. (Belga)