"Demain, nous effectuerons au niveau local avec la communauté internationale représentée à Manille (...) une présentation des besoins humanitaires et du plan prioritaire" pour aider la population, a-t-il dit lors d'une conférence de presse virtuelle avec des journalistes de l'Onu à New York. "La demande financière est de 106,5 millions de dollars" et "nous ciblons au moins 530.000 personnes dans les zones les plus touchées", a-t-il précisé, en évoquant des besoins en "logistique sanitaire", pour un "accès à l'eau potable", et pour des "installations d'assainissement". Il faut "un élan pour un soutien total, une démonstration de solidarité", a souligné Gustavo Gonzalez, en relevant que "le défi maintenant est que cette solidarité se traduise rapidement en actions concrètes". Il y a une semaine, les îles des Philippines ont été ravagées par le typhon Rai qui a fait au moins 375 morts dans le sud et le centre de l'archipel. Le typhon a arraché des toits, déraciné des arbres, détruit des maisons en bois et privé plusieurs villes d'électricité. (Belga)

"Demain, nous effectuerons au niveau local avec la communauté internationale représentée à Manille (...) une présentation des besoins humanitaires et du plan prioritaire" pour aider la population, a-t-il dit lors d'une conférence de presse virtuelle avec des journalistes de l'Onu à New York. "La demande financière est de 106,5 millions de dollars" et "nous ciblons au moins 530.000 personnes dans les zones les plus touchées", a-t-il précisé, en évoquant des besoins en "logistique sanitaire", pour un "accès à l'eau potable", et pour des "installations d'assainissement". Il faut "un élan pour un soutien total, une démonstration de solidarité", a souligné Gustavo Gonzalez, en relevant que "le défi maintenant est que cette solidarité se traduise rapidement en actions concrètes". Il y a une semaine, les îles des Philippines ont été ravagées par le typhon Rai qui a fait au moins 375 morts dans le sud et le centre de l'archipel. Le typhon a arraché des toits, déraciné des arbres, détruit des maisons en bois et privé plusieurs villes d'électricité. (Belga)