Ces déclarations ont suscité l'indignation sur les réseaux sociaux, beaucoup d'internautes accusant Peugeot de "mépris de classe". Interrogée sur un éventuel retour de Peugeot au FC Sochaux, la responsable des partenariats Isabel Salas Mendez avait déclaré sur Europe 1 fin mai que "le football [était] un sport qui n'[allait] pas trop avec [leurs] valeurs". "Il véhicule des valeurs populaires, et nous, on essaye de monter en gamme", avait-elle déclaré. Les supporters du FC Sochaux, un club en difficulté, appelaient à un retour de Peugeot, propriétaire historique et fondateur du club. Une vidéo du média en ligne Brut, où la journaliste Adeline François raconte ses souvenirs d'enfance au stade Bonal dans les années 80, a été visionnée 97.000 fois. Peugeot a présenté ses excuses après cette polémique. (Belga)