Quelque 11.000 Bruxellois ont déjà reçu une invitation à se faire vacciner au cours de la semaine dernière. Les invitations ont été envoyées par e-mail et SMS via la plateforme fédérale Doclr. L'Inspection de l'hygiène de Bruxelles, qui définit la politique relative au coronavirus dans la capitale, n'a aucun contrôle sur les invitations en raison des règlements du RGPD. C'est donc là que le bât blesse. "Nous ne savons pas quelles personnes ont une adresse électronique dans cette base de données, s'il s'agit de la bonne adresse, si l'invitation a été dirigée vers les spams, etc. Nous enverrons demain une lettre par la poste aux 8.000 personnes qui n'ont pas encore répondu", a précisé Inge Neven. Environ 1.000 personnes peuvent être vaccinées par jour dans le plus grand centre de vaccination de Bruxelles, situé au Palais 1 du Heysel, mais seules 200 personnes s'y présentent quotidiennement. De nombreux vaccins sont par conséquent actuellement inutilisés. "Nous avons encore envoyé 2.300 nouvelles invitations aujourd'hui. Nous espérons que les choses rentreront dans l'ordre dans les prochains jours et que nous pourrons atteindre la capacité des 1.000 vaccinations par jour", a ajouté Mme Neven. (Belga)

Quelque 11.000 Bruxellois ont déjà reçu une invitation à se faire vacciner au cours de la semaine dernière. Les invitations ont été envoyées par e-mail et SMS via la plateforme fédérale Doclr. L'Inspection de l'hygiène de Bruxelles, qui définit la politique relative au coronavirus dans la capitale, n'a aucun contrôle sur les invitations en raison des règlements du RGPD. C'est donc là que le bât blesse. "Nous ne savons pas quelles personnes ont une adresse électronique dans cette base de données, s'il s'agit de la bonne adresse, si l'invitation a été dirigée vers les spams, etc. Nous enverrons demain une lettre par la poste aux 8.000 personnes qui n'ont pas encore répondu", a précisé Inge Neven. Environ 1.000 personnes peuvent être vaccinées par jour dans le plus grand centre de vaccination de Bruxelles, situé au Palais 1 du Heysel, mais seules 200 personnes s'y présentent quotidiennement. De nombreux vaccins sont par conséquent actuellement inutilisés. "Nous avons encore envoyé 2.300 nouvelles invitations aujourd'hui. Nous espérons que les choses rentreront dans l'ordre dans les prochains jours et que nous pourrons atteindre la capacité des 1.000 vaccinations par jour", a ajouté Mme Neven. (Belga)