"Je comprends les réactions inquiètes qui ont suivi", déclare la ministre. "J'ai consulté bpost et ai demandé à l'entreprise de se pencher sur cette mesure en début de semaine à la suite de ces préoccupations légitimes." La ministre relève cependant les circonstances de travail exceptionnelles de bpost. "Normalement, ils livrent 270.000 paquets, maintenant c'est presque 600.000. Ils ont déjà recruté 2.000 personnes supplémentaires. Les employés travaillent sans relâche. L'entreprise cherche des solutions pour continuer et nous pouvons être reconnaissants." (Belga)

"Je comprends les réactions inquiètes qui ont suivi", déclare la ministre. "J'ai consulté bpost et ai demandé à l'entreprise de se pencher sur cette mesure en début de semaine à la suite de ces préoccupations légitimes." La ministre relève cependant les circonstances de travail exceptionnelles de bpost. "Normalement, ils livrent 270.000 paquets, maintenant c'est presque 600.000. Ils ont déjà recruté 2.000 personnes supplémentaires. Les employés travaillent sans relâche. L'entreprise cherche des solutions pour continuer et nous pouvons être reconnaissants." (Belga)