Le député N-VA était entré au parlement pour la première fois en 2010. Il a souvent donné du fil à retordre au CD&V à propos d'Arco, le holding financier du Mouvement Ouvrier Chrétien emporté dans la tourmente occasionnée par la crise Dexia, l'accusant entre autres de fraude fiscale et faux en écriture. Le CD&V avait imposé dans l'accord de gouvernement qu'une solution soit trouvée pour les coopérants du holding. (Belga)

Le député N-VA était entré au parlement pour la première fois en 2010. Il a souvent donné du fil à retordre au CD&V à propos d'Arco, le holding financier du Mouvement Ouvrier Chrétien emporté dans la tourmente occasionnée par la crise Dexia, l'accusant entre autres de fraude fiscale et faux en écriture. Le CD&V avait imposé dans l'accord de gouvernement qu'une solution soit trouvée pour les coopérants du holding. (Belga)