"La Wallonie s'était engagée à soutenir les éleveurs, au-delà de l'indemnisation du cheptel par l'autorité fédérale compétente. Différentes démarches ont déjà été entreprises afin de solliciter une intervention européenne. J'attends également, vis-à-vis de l'ensemble de la filière porcine wallonne, un geste fort de solidarité de la grande distribution", a précisé le ministre en marge de la présentation du budget régional. Ce dernier a par ailleurs obtenu une enveloppe de 15 millions d'euros pour faire face aux conséquences de la sécheresse, reconnue comme "exceptionnelle" par l'IRM, qui a frappé la Belgique cet été. "L'introduction, auprès de l'administration, des procès-verbaux des commissions communales de constat de dégâts aux cultures permettra de mobiliser le Fonds des calamités agricoles", a précisé à ce sujet René Collin. Le gouvernement wallon a présenté, samedi matin, un budget 2019 à l'équilibre, s'appuyant principalement sur la maîtrise des dépenses publiques non prioritaires. (Belga)

"La Wallonie s'était engagée à soutenir les éleveurs, au-delà de l'indemnisation du cheptel par l'autorité fédérale compétente. Différentes démarches ont déjà été entreprises afin de solliciter une intervention européenne. J'attends également, vis-à-vis de l'ensemble de la filière porcine wallonne, un geste fort de solidarité de la grande distribution", a précisé le ministre en marge de la présentation du budget régional. Ce dernier a par ailleurs obtenu une enveloppe de 15 millions d'euros pour faire face aux conséquences de la sécheresse, reconnue comme "exceptionnelle" par l'IRM, qui a frappé la Belgique cet été. "L'introduction, auprès de l'administration, des procès-verbaux des commissions communales de constat de dégâts aux cultures permettra de mobiliser le Fonds des calamités agricoles", a précisé à ce sujet René Collin. Le gouvernement wallon a présenté, samedi matin, un budget 2019 à l'équilibre, s'appuyant principalement sur la maîtrise des dépenses publiques non prioritaires. (Belga)