"Accuser le monde de la chasse est un peu facile. Quel serait l'intérêt d'un chasseur d'importer des sangliers d'une région où la présence du virus est connue", a réagi le président de l'association de défense des chasseurs. Le ministre wallon de la Nature et de la Forêt, René Collin, rappelait mardi que la Wallonie interdit ce type d'importation. "Un sanglier qui a la peste ne supporte pas le transport et, depuis plus de cinq ans, plus aucun PV n'a été dressé" en ce sens, réplique Benoît Petit. "Est-ce que l'on rend les éleveurs de volaille responsables de la présence de la grippe aviaire ou de la maladie de Newcastle? ", s'interroge-t-il. L'Apaq-W et le Collège des producteurs pointaient quant à eux la possible responsabilité des routiers venus de l'Est, qui laisseraient traîner leurs déchets. La nourriture abandonnée est en effet considérée comme une cause potentielle de la propagation du virus. Comme ces deux organismes, le Royal Saint-Hubert Club de Belgique a déposé plainte contre X. "Il y a une différence entre malveillance et négligence", nuance cependant Benoît Petit, qui rappelle que des analyses d'ADN prélevé sur les sangliers infectés sont en cours. Pour le président du Club, il est également possible que les sangliers malades découverts dans la région d'Etalle aient franchi la frontière franco-belge en provenance de France. (Belga)

"Accuser le monde de la chasse est un peu facile. Quel serait l'intérêt d'un chasseur d'importer des sangliers d'une région où la présence du virus est connue", a réagi le président de l'association de défense des chasseurs. Le ministre wallon de la Nature et de la Forêt, René Collin, rappelait mardi que la Wallonie interdit ce type d'importation. "Un sanglier qui a la peste ne supporte pas le transport et, depuis plus de cinq ans, plus aucun PV n'a été dressé" en ce sens, réplique Benoît Petit. "Est-ce que l'on rend les éleveurs de volaille responsables de la présence de la grippe aviaire ou de la maladie de Newcastle? ", s'interroge-t-il. L'Apaq-W et le Collège des producteurs pointaient quant à eux la possible responsabilité des routiers venus de l'Est, qui laisseraient traîner leurs déchets. La nourriture abandonnée est en effet considérée comme une cause potentielle de la propagation du virus. Comme ces deux organismes, le Royal Saint-Hubert Club de Belgique a déposé plainte contre X. "Il y a une différence entre malveillance et négligence", nuance cependant Benoît Petit, qui rappelle que des analyses d'ADN prélevé sur les sangliers infectés sont en cours. Pour le président du Club, il est également possible que les sangliers malades découverts dans la région d'Etalle aient franchi la frontière franco-belge en provenance de France. (Belga)