Des perturbations touchent le réseau du TEC Charleroi à la suite du mouvement de protestation lancé par la CGSP pour la journée de ce mardi. Seuls 50% des bus du dépôt Janson étaient de sortie mardi matin, précise Stéphane Thiery, directeur marketing et porte-parole du TEC.

L'impact de l'action se fait également sentir sur les dépôts de Jumet et d'Anderlues, avec respectivement 75 et 80% des bus en service.

Pour ce qui concerne le métro carolo, les lignes 1 et 2 ne sont pas touchées, mais la fréquence des rames n'est que de 75% sur les lignes 3 et 4.

Le TEC Liège, sur le réseau duquel des perturbations étaient également attendues, n'est finalement pas touché par le mouvement mardi matin, précise encore M. Thiery.

Annoncée vendredi soir par le syndicat socialiste des services publics, l'action avait été fustigée par la direction du TEC, qui avait notamment regretté le fait que ce mouvement ne soit pas motivé et ne respecte pas les délais légaux de préavis. D'autres actions de la CGSP sont attendues les 18 et 28 mai.

Les bus roulent à Tournai, Ath et Mouscron

Les conducteurs des TEC des dépôts de Tournai et Mouscron ne sont pas en grève ce mardi. Les chauffeurs n'ont même pas été officiellement avertis du mouvement de grève qui a été annoncé vendredi dernier par la CGSP.

"Au départ des dépôts de Tournai et de Mouscron, les 80 chauffeurs des TEC roulent tout à fait normalement ce mardi matin. Dans cette zone, les TEC représentent 40% des transports, le solde (60%) étant assuré par des exploitants privés.

Dans la région d'Ath, la circulation est essentiellement assurée par des bus privés. Cependant, tous nos conducteurs roulent. On a appris par la presse cette action de grève. Même nos délégués syndicaux ne sont pas au courant! ", précisait vers 06h30 un responsable du dépôt de Tournai.

Des perturbations touchent le réseau du TEC Charleroi à la suite du mouvement de protestation lancé par la CGSP pour la journée de ce mardi. Seuls 50% des bus du dépôt Janson étaient de sortie mardi matin, précise Stéphane Thiery, directeur marketing et porte-parole du TEC. L'impact de l'action se fait également sentir sur les dépôts de Jumet et d'Anderlues, avec respectivement 75 et 80% des bus en service.Pour ce qui concerne le métro carolo, les lignes 1 et 2 ne sont pas touchées, mais la fréquence des rames n'est que de 75% sur les lignes 3 et 4.Le TEC Liège, sur le réseau duquel des perturbations étaient également attendues, n'est finalement pas touché par le mouvement mardi matin, précise encore M. Thiery.Annoncée vendredi soir par le syndicat socialiste des services publics, l'action avait été fustigée par la direction du TEC, qui avait notamment regretté le fait que ce mouvement ne soit pas motivé et ne respecte pas les délais légaux de préavis. D'autres actions de la CGSP sont attendues les 18 et 28 mai.Les conducteurs des TEC des dépôts de Tournai et Mouscron ne sont pas en grève ce mardi. Les chauffeurs n'ont même pas été officiellement avertis du mouvement de grève qui a été annoncé vendredi dernier par la CGSP. "Au départ des dépôts de Tournai et de Mouscron, les 80 chauffeurs des TEC roulent tout à fait normalement ce mardi matin. Dans cette zone, les TEC représentent 40% des transports, le solde (60%) étant assuré par des exploitants privés. Dans la région d'Ath, la circulation est essentiellement assurée par des bus privés. Cependant, tous nos conducteurs roulent. On a appris par la presse cette action de grève. Même nos délégués syndicaux ne sont pas au courant! ", précisait vers 06h30 un responsable du dépôt de Tournai.