Une instruction a été ouverte suite à la plainte, avec constitution de partie civile, de la vice-présidente de l'Exécutif des musulmans de Belgique, Isabelle Praile, évincée des organes représentatifs de l'EMB, ainsi que deux autres de ses collègues. Les enquêteurs ont saisis le dossier de cette procédure d'éviction où des faux et usages de faux sont suspectés. L'enquête est aux mains du juge d'instruction Michel Claise. Dans une réponse à un parlementaire, la ministre de la Justice, Annemie Turtelboom (Open VLD), a justifié son inaction dans le dossier de la représentation du culte musulman par l'existence de cette enquête.

M.-C.R.

Une instruction a été ouverte suite à la plainte, avec constitution de partie civile, de la vice-présidente de l'Exécutif des musulmans de Belgique, Isabelle Praile, évincée des organes représentatifs de l'EMB, ainsi que deux autres de ses collègues. Les enquêteurs ont saisis le dossier de cette procédure d'éviction où des faux et usages de faux sont suspectés. L'enquête est aux mains du juge d'instruction Michel Claise. Dans une réponse à un parlementaire, la ministre de la Justice, Annemie Turtelboom (Open VLD), a justifié son inaction dans le dossier de la représentation du culte musulman par l'existence de cette enquête. M.-C.R.