La secousse a été enregistrée à 12H10 (19H10 HB) et son épicentre est situé à 12 kilomètres à l'ouest de la ville de Sullana, non loin de la frontière avec l'Equateur, à une profondeur de 36 km, selon l'Institut national de géophysique. La direction de l'hydrographie et de la navigation de la Marine de guerre a écarté tout risque de tsunami et la Défense civile n'a fait pour l'heure état d'aucun mort ou blessé. "Les autorités compétentes évaluent d'éventuels dommages dans les zones les plus touchées", a souligné la Défense civile dans un communiqué. Le Pérou, situé sur la ceinture de Feu du Pacifique, connaît chaque année une centaine de séismes perceptibles par l'homme. (Belga)

La secousse a été enregistrée à 12H10 (19H10 HB) et son épicentre est situé à 12 kilomètres à l'ouest de la ville de Sullana, non loin de la frontière avec l'Equateur, à une profondeur de 36 km, selon l'Institut national de géophysique. La direction de l'hydrographie et de la navigation de la Marine de guerre a écarté tout risque de tsunami et la Défense civile n'a fait pour l'heure état d'aucun mort ou blessé. "Les autorités compétentes évaluent d'éventuels dommages dans les zones les plus touchées", a souligné la Défense civile dans un communiqué. Le Pérou, situé sur la ceinture de Feu du Pacifique, connaît chaque année une centaine de séismes perceptibles par l'homme. (Belga)