Malgré certains éclaircissements, les représentants des militaires restent dans le doute sur de nombreux points. "Les travaux autour du développement ultérieur des métiers lourds sont en effet à l'arrêt, jusqu'à ce que le gouvernement décide de l'enveloppe budgétaire dans le cadre de ces métiers lourds", expliquent-ils. "Il demeure donc ici encore un certain nombre d'éléments flous dont, entre autres, la concrétisation réelle des critères 'métiers lourds', ainsi que leurs conséquences." Les syndicats en appellent à nouveau au Premier ministre, qu'ils souhaitent rencontrer au plus vite. Pour eux, il est clair que "tant que la lumière n'a pas été totalement faite à l'issue du débat sur les métiers lourds, toute autre mesure évoquée touchant les pensions doit être suspendue". Les représentants syndicaux attendent également un retour sur l'entrevue des ministres de la Défense et des Pensions de lundi. (Belga)

Malgré certains éclaircissements, les représentants des militaires restent dans le doute sur de nombreux points. "Les travaux autour du développement ultérieur des métiers lourds sont en effet à l'arrêt, jusqu'à ce que le gouvernement décide de l'enveloppe budgétaire dans le cadre de ces métiers lourds", expliquent-ils. "Il demeure donc ici encore un certain nombre d'éléments flous dont, entre autres, la concrétisation réelle des critères 'métiers lourds', ainsi que leurs conséquences." Les syndicats en appellent à nouveau au Premier ministre, qu'ils souhaitent rencontrer au plus vite. Pour eux, il est clair que "tant que la lumière n'a pas été totalement faite à l'issue du débat sur les métiers lourds, toute autre mesure évoquée touchant les pensions doit être suspendue". Les représentants syndicaux attendent également un retour sur l'entrevue des ministres de la Défense et des Pensions de lundi. (Belga)