Des propositions du cdH et du PS visaient soit à relever à 2.500 euros le plafond de revenus mensuels donnant droit à une avance du Service des Créances Alimentaires (SECAL), soit à le supprimer. Un compromis a finalement été trouvé pour faire passer ce plafond de 1.800 euros actuellement à 2.200 euros. Le SECAL, le service des créances alimentaires (Secal), a payé l'an dernier 29,9 millions d'euros d'avances au profit de 18.521 enfants. Si le montant était en hausse de 22% par rapport à l'année précédente, il est bien loin des arriérés en la matière qui s'élevaient à 432 millions d'euros. (Belga)

Des propositions du cdH et du PS visaient soit à relever à 2.500 euros le plafond de revenus mensuels donnant droit à une avance du Service des Créances Alimentaires (SECAL), soit à le supprimer. Un compromis a finalement été trouvé pour faire passer ce plafond de 1.800 euros actuellement à 2.200 euros. Le SECAL, le service des créances alimentaires (Secal), a payé l'an dernier 29,9 millions d'euros d'avances au profit de 18.521 enfants. Si le montant était en hausse de 22% par rapport à l'année précédente, il est bien loin des arriérés en la matière qui s'élevaient à 432 millions d'euros. (Belga)