Le chef de la diplomatie chinoise, Wang Yi, et son homologue russe, Serguei Lavrov, ont appelé toutes les parties au dossier à chercher "une résolution pacifique" face aux tensions actuelles autour du dossier des programmes nucléaire et balistique du régime de Pyongyang, a précisé le ministère chinois des Affaires étrangères dans un communiqué. "La question du nucléaire dans la Péninsule coréenne doit être résolue par des moyens pacifiques", a affirmé M. Wang, cité dans ce communiqué. "Le profond cercle vicieux actuel doit être brisé", a-t-il insisté. M. Lavrov a déclaré que la position de la Russie sur ce dossier était "totalement identique" à la position chinoise, a précisé le communiqué émanant du ministère chinois. La Russie a de fait rejoint l'appel chinois à une "solution à double détente" autour de cette question, solution qui verrait la Corée du Nord suspendre son programme nucléaire et balistique en échange d'un arrêt des manoeuvres militaires américaines dans la région. (Belga)

Le chef de la diplomatie chinoise, Wang Yi, et son homologue russe, Serguei Lavrov, ont appelé toutes les parties au dossier à chercher "une résolution pacifique" face aux tensions actuelles autour du dossier des programmes nucléaire et balistique du régime de Pyongyang, a précisé le ministère chinois des Affaires étrangères dans un communiqué. "La question du nucléaire dans la Péninsule coréenne doit être résolue par des moyens pacifiques", a affirmé M. Wang, cité dans ce communiqué. "Le profond cercle vicieux actuel doit être brisé", a-t-il insisté. M. Lavrov a déclaré que la position de la Russie sur ce dossier était "totalement identique" à la position chinoise, a précisé le communiqué émanant du ministère chinois. La Russie a de fait rejoint l'appel chinois à une "solution à double détente" autour de cette question, solution qui verrait la Corée du Nord suspendre son programme nucléaire et balistique en échange d'un arrêt des manoeuvres militaires américaines dans la région. (Belga)