Les données les plus récentes montrent qu'environ 22% des résidents vaccinés meurent après avoir été infectés. La baisse de l'efficacité des vaccins, en particulier chez les personnes âgées, en est l'une des causes. La fragilité des résidents des maisons de repos ainsi que le variant delta jouent également un rôle. "Il est non seulement plus contagieux que les variants précédents mais entraîne également plus souvent une issue fatale chez les personnes âgées vulnérables", note le professeur. (Belga)

Les données les plus récentes montrent qu'environ 22% des résidents vaccinés meurent après avoir été infectés. La baisse de l'efficacité des vaccins, en particulier chez les personnes âgées, en est l'une des causes. La fragilité des résidents des maisons de repos ainsi que le variant delta jouent également un rôle. "Il est non seulement plus contagieux que les variants précédents mais entraîne également plus souvent une issue fatale chez les personnes âgées vulnérables", note le professeur. (Belga)