Selon Geert Wilders, "des centaines d'exemples" démontrent que le chef du gouvernement discrimine "les Néerlandais normaux". Il cible notamment les demandeurs d'asile qui ne doivent pas payer l'assurance maladie. Le leader du PVV évoque "un comportement criminel". (Belga)

Selon Geert Wilders, "des centaines d'exemples" démontrent que le chef du gouvernement discrimine "les Néerlandais normaux". Il cible notamment les demandeurs d'asile qui ne doivent pas payer l'assurance maladie. Le leader du PVV évoque "un comportement criminel". (Belga)