"Comme le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Rudy Demotte, je suis régionaliste... je pense qu'il est convaincu comme moi que le pôle des matières est dans les Régions. L'Enseignement et la Culture seront-elles régionalisées ? Un jour, sans doute, mais aujourd'hui, je suis contre, car demander une réforme de l'Etat, c'est se jeter dans la gueule du loup N-VA", a commenté Paul Magnette, interrogé sur le positionnement de quelques personnalités de son parti dans ce débat institutionnel.

Le ministre-président a précisé que plusieurs ajustements pouvaient toutefois être opérés dans le fonctionnement des institutions régionales et communautaires francophones sans passer par une réforme de l'Etat.

"Comme le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Rudy Demotte, je suis régionaliste... je pense qu'il est convaincu comme moi que le pôle des matières est dans les Régions. L'Enseignement et la Culture seront-elles régionalisées ? Un jour, sans doute, mais aujourd'hui, je suis contre, car demander une réforme de l'Etat, c'est se jeter dans la gueule du loup N-VA", a commenté Paul Magnette, interrogé sur le positionnement de quelques personnalités de son parti dans ce débat institutionnel.Le ministre-président a précisé que plusieurs ajustements pouvaient toutefois être opérés dans le fonctionnement des institutions régionales et communautaires francophones sans passer par une réforme de l'Etat.