Des inspecteurs de la Commission ont effectué l'an passé une enquête sur la protection des aéroports belges. La fuite de leur rapport dans la presse a d'ailleurs mené à la démission de la ministre de la Mobilité Jacqueline Galant (MR) vendredi. Le document en question relate notamment l'absence totale de test ou de contrôle à Deurne. La conclusion y est cinglante: "Pas conforme aux règles de l'UE et avec de graves manquements". Le commandant des lieux nuance cependant le propos. "Ce rapport évoque les contrôles par la Direction générale, mais il ne dit rien sur la sécurité-même de l'aéroport. L'Europe ne nous a également jamais demandé de prendre des mesures spécifiques. De plus, il s'agit des procédures de sécurité dans des zones fermées de l'aéroport et non dans des lieux accessibles au public", précise Wim Verbist. (Belga)