Pour les navetteurs des trains IC voyageant sur la ligne rapide reliant Liège et Bruxelles, il n'y a pas de perturbations attendues, souligne-t-elle. Les électromécaniciens d'Infrabel sont sur place, indique de son côté le gestionnaire du réseau ferroviaire. Des problèmes au niveau de l'acheminement du courant ont été signalés vers 5h30, entrainant immédiatement la fermeture de la section de la ligne 36 entre Ans et Waremme. Cette portion étant assez étendue, il est impossible de donner dans l'immédiat une estimation du temps nécessaire pour rétablir une circulation électrique normale. "On suspecte un vol de câbles", précise Aurélie Robert, porte-parole d'Infrabel. (Belga)

Pour les navetteurs des trains IC voyageant sur la ligne rapide reliant Liège et Bruxelles, il n'y a pas de perturbations attendues, souligne-t-elle. Les électromécaniciens d'Infrabel sont sur place, indique de son côté le gestionnaire du réseau ferroviaire. Des problèmes au niveau de l'acheminement du courant ont été signalés vers 5h30, entrainant immédiatement la fermeture de la section de la ligne 36 entre Ans et Waremme. Cette portion étant assez étendue, il est impossible de donner dans l'immédiat une estimation du temps nécessaire pour rétablir une circulation électrique normale. "On suspecte un vol de câbles", précise Aurélie Robert, porte-parole d'Infrabel. (Belga)