Le SNI constate une très légère progression du chiffre d'affaires par rapport à l'année dernière: "de l'ordre de +1% alors que les commerçants espéraient nettement mieux". En cause: "le début de soldes un lundi et les deux vagues de chaleur qui ont ralenti le commerce. Il reste encore pas mal de stocks pour ces deux derniers jours", selon la présidente du SNI, Christine Mattheeuws. Dans les commerces indépendants à Bruxelles, "la situation est décevante", selon l'UCM. Les commerçants estiment une baisse sensible de leur chiffre d'affaires par rapport aux soldes de l'an dernier. En Wallonie, les chiffres se maintiennent par rapport à l'année passée. Certains commerçants voient même une augmentation de leur chiffre d'affaires, toujours d'après l'UCM. L'Union des classes moyennes confirme que "ces résultats en demi-teinte" sont liés aux fortes chaleurs, mais aussi à la multiplication des périodes de réduction (offres conjointes...). (Belga)