Plusieurs médias avaient indiqué que des bactéries de légionellose auraient pu être découvertes ce que dément fermement la police fédérale. "La police fédérale prend très au sérieux la santé et le bien-être de son personnel et déplore, par conséquent, toute information susceptible de susciter des inquiétudes injustifiées et de saper les bonnes conditions de travail", a déclaré la police fédérale. En juillet, des valeurs très élevées en plomb ont été relevées dans l'eau du robinet de trois casernes de police bruxelloises. Cela a entraîné la réalisation d'une enquête approfondie des installations sanitaires des bâtiments. Des bactéries ont alors été détectées dans les douches de la caserne De Witte De Haelen d'Etterbeek. L'espace sanitaire a donc été fermé. La police fédérale fait savoir que des travaux sont déjà en cours pour rendre les douches à nouveau utilisables. (Belga)