Principalement visé, Theo Francken se voit également reprocher des déclarations à caractère raciste. La manifestation s'est déroulée dans le calme, à l'invitation de la coordination contre les rafles, les expulsions et pour la régularisation (CRER). Des défenseurs de la cause des sans-papiers, des militants anti-fascistes et anti-capitalistes et de la Jeunesse ouvrière chrétienne (JOC) étaient présents. Ils ont notamment scandé des slogans hostiles à la N-VA alors qu'au-delà des deux précités plusieurs de ses mandataires semblent continuer à vouloir relativiser la collaboration.

A l'heure de la manifestation, le Premier ministre Charles Michel se trouvait au Sommet européen.

La CRER reproche également au secrétaire d'État à l'Asile et la Migration Theo Francken de réinstaurer l'enfermement contraint de familles étrangères, y compris des enfants, en vue de leur rapatriement.

Une manifestation est prévue dimanche pour contester cette politique. Les manifestants partiront du Cinquantenaire à Bruxelles pour rallier le centre 127bis.

Principalement visé, Theo Francken se voit également reprocher des déclarations à caractère raciste. La manifestation s'est déroulée dans le calme, à l'invitation de la coordination contre les rafles, les expulsions et pour la régularisation (CRER). Des défenseurs de la cause des sans-papiers, des militants anti-fascistes et anti-capitalistes et de la Jeunesse ouvrière chrétienne (JOC) étaient présents. Ils ont notamment scandé des slogans hostiles à la N-VA alors qu'au-delà des deux précités plusieurs de ses mandataires semblent continuer à vouloir relativiser la collaboration.A l'heure de la manifestation, le Premier ministre Charles Michel se trouvait au Sommet européen. La CRER reproche également au secrétaire d'État à l'Asile et la Migration Theo Francken de réinstaurer l'enfermement contraint de familles étrangères, y compris des enfants, en vue de leur rapatriement. Une manifestation est prévue dimanche pour contester cette politique. Les manifestants partiront du Cinquantenaire à Bruxelles pour rallier le centre 127bis.