"Il n'y a pas de données adéquates pour dire si c'est quelque chose qui peut être fait" et donc les experts de l'organisation ont conclu "que l'interchangeabilité des vaccins n'est pas quelque chose qu'ils pouvaient recommander à ce stade", a déclaré Margaret Harris, porte-parole de l'OMS, lors du briefing régulier de l'ONU à Genève. (Belga)

"Il n'y a pas de données adéquates pour dire si c'est quelque chose qui peut être fait" et donc les experts de l'organisation ont conclu "que l'interchangeabilité des vaccins n'est pas quelque chose qu'ils pouvaient recommander à ce stade", a déclaré Margaret Harris, porte-parole de l'OMS, lors du briefing régulier de l'ONU à Genève. (Belga)