"Le gouvernement a été informé qu'il y a au sein de l'administration américaine des réflexions pour réduire la présence des forces armées américaines en Allemagne", a déclaré Ulrike Demmer à Berlin, confirmant des informations de la presse américaine. "Mais à ma connaissance il n'y a pas de décision définitive à ce jour", a-t-elle ajouté. Le quotidien américain The Wall Street Journal a révélé vendredi, citant des sources gouvernementales anonymes à Washington, que le président Donald Trump avait ordonné au Pentagone de réduire à 25.000 les militaires américains stationnés en Allemagne, soit une diminution de 9.500 hommes. Ces informations, qui jusqu'ici n'avaient pas été confirmées, ont suscité l'inquiétude en Allemagne. Dès dimanche, le chef de la diplomatie Heiko Maas a insisté sur le fait qu'une coopération étroite était dans l'intérêt des deux pays. Actuellement, quelque 34.500 soldats vivent avec leurs familles sur une des 21 bases militaires américaines en Allemagne. Les effectifs peuvent atteindre 52.000 personnes au moment des rotations des équipes ou à l'occasion de manoeuvres. La Maison Blanche et le Pentagone se sont refusés à confirmer ou démentir les informations du Wall Street Journal et d'autres médias, qui surviennent dans un contexte de tensions entre le gouvernement américain et ses alliés européens en sein de l'Otan. (Belga)

"Le gouvernement a été informé qu'il y a au sein de l'administration américaine des réflexions pour réduire la présence des forces armées américaines en Allemagne", a déclaré Ulrike Demmer à Berlin, confirmant des informations de la presse américaine. "Mais à ma connaissance il n'y a pas de décision définitive à ce jour", a-t-elle ajouté. Le quotidien américain The Wall Street Journal a révélé vendredi, citant des sources gouvernementales anonymes à Washington, que le président Donald Trump avait ordonné au Pentagone de réduire à 25.000 les militaires américains stationnés en Allemagne, soit une diminution de 9.500 hommes. Ces informations, qui jusqu'ici n'avaient pas été confirmées, ont suscité l'inquiétude en Allemagne. Dès dimanche, le chef de la diplomatie Heiko Maas a insisté sur le fait qu'une coopération étroite était dans l'intérêt des deux pays. Actuellement, quelque 34.500 soldats vivent avec leurs familles sur une des 21 bases militaires américaines en Allemagne. Les effectifs peuvent atteindre 52.000 personnes au moment des rotations des équipes ou à l'occasion de manoeuvres. La Maison Blanche et le Pentagone se sont refusés à confirmer ou démentir les informations du Wall Street Journal et d'autres médias, qui surviennent dans un contexte de tensions entre le gouvernement américain et ses alliés européens en sein de l'Otan. (Belga)